dimanche 30 octobre 2016

Crète 12 octobre, visite de La Canée ( ou Chania, ou Hania ) et cours de cuisine crétoise :-)



Ce matin, j'ai un pdj qui me convient parfaitement, et pour cause, je l'ai fait moi-même dans ma petite maison "à moi que j'ai" :-))


Programme d'aujourd'hui : visite de Chania et cours de cuisine :-)
Il fait à nouveau beau : finalement, je n'aurai eu qu'une demi-journée un peu grise de toute la semaine, j'ai de la chance :-)
La route vers Chania est plutôt sympa :
































Je me gare sur un parking que m'avait indiqué la nana de l'agence de tourisme de Vamos, situé pas loin de la vieille ville et du port vénitien. Il est 10h, je me donne 3 bonnes heures pour ma visite, en prenant de la marge pour être sûre de rentrer à temps pour le cours de cuisine à 15h à Vamos.
Bon ben là, je laisse parler les photos, je me suis encore lâchée, il faut dire qu'avec la beauté de la ville et la météo, il y avait matière :


























































Pause café tout au bord de l'eau :































































Après avoir fait tout le tour du port, j'entre dans la vieille-ville.





















































































































A un moment, je vois le nom d'un resto, Tamam, qui me dit quelque chose : en effet, je l'avais repéré dans le GdR! Il est certes un peu tôt et je n'ai pas très faim, mais comme je dois être au plus tard à 13h20 à la voiture, il faudra de toute façon que je mange tôt. Donc autant aller là ;-)
























Voici ce que j'en ai dit sur Tripadvisor :

"J'ai découvert lors de ces vacances en Crète que j'aime la chèvre! J'ai eu l'occasion d'en manger trois fois en une semaine. Les deux premières était déjà bonnes mais la troisième, dans ce restaurant, était juste divine.
La viande, goûteuse sans être trop forte, était sublimement fondante ( et la portion généreuse! ). Elle était normalement servie avec des pommes de terre, mais comme je ne suis pas fan, j'ai demandé une salade mixte à la place, un peu "par défaut". Comme le serveur ( parlant français, et bien aimable ) m'a dit que les pommes de terre, cuites avec la chèvre, valaient le coup, je lui ai dit de m'en mettre un peu. Au final, tout était excellent, y compris la salade mixte pleine d'herbes fraîches :-) Je me suis régalée à une table à l'extérieur, directement installée dans la ruelle passante. Ça donne un vrai air de vacances, c'est sympathique ( mais j'ai jeté un coup d’œil aux salles intérieures, elles sont joliment décorées ).
Courez-y et laissez tomber vos a priori en goûtant le plat de chèvre, il est remarquable."


Après ce bon repas, je termine de me balader dans la vieille-ville en me dirigeant doucement vers la voiture.























Passant devant une coutellerie ( une spécialité de la ville ),

















je ne résiste pas à la tentation de m'acheter un couteau de poche, j'adore ça!



En plus, il a un système de cran d'arrêt que je ne connaissais pas :-)
Il faudra juste que je n'oublie pas de me l'envoyer par la poste car comme je n'ai qu'une valise de cabine, il ne pourrait pas passer au contrôle à l'aéroport!






























J'arrive à la voiture à 13h20, j'aurai donc bien visité cette belle ville sans me presser, en un peu plus de trois heures, repas compris :-)
Retour tranquille vers Vamos en admirant encore la côte.








Comme j'ai pris une marge de sécurité, j'ai le temps de passer à la poste du village pour m'envoyer mon couteau ( je le recevrai sans problème peu de temps après mon retour :-) ) 
Je me gare "devant chez moi"



et vais à l'agence de tourisme pour payer mon cours de cuisine ( 50€ les 4 heures, repas compris ). On est sept participants : deux couples américains de New-York, un couple d'Allemands mariés la semaine précédente, en lune de miel en Crète et moi. Le cours se situe dans les ruines d'un ancien pressoir à huile d'olive ( situé tout près de mon logement ), c'est charmant! La chef-cuisinière qui nous accueille, Koula Barydakis, est très sympathique. Le cours a lieu en anglais ( elle a vécu pas mal d'années à Toronto ), mais sachant qu'une Française serait présente, elle a pris soin d'emporter un jeu des recettes qu'on va faire, en français, gentille attention!











































Elle nous présente d'abord les nombreuses herbes que les gens du coin utilisent, nous parle des bienfaits du fameux "régime crétois", et pour bien attaquer la session, elle nous sert un petit verre de raki!

















Après nous avoir offert à chacun un joli tablier brodé (sympathique petite attention! ), les choses sérieuses peuvent commencer!



Au programme, de nombreuses recettes : agneau aux gros haricots verts, "kalitsounia" ( chaussons fourrés d'un fromage du coin ), feuilles de vigne farcies au riz et aux herbes, galettes de courgettes, et une espèce de purée d'aubergine servant de sauce pour les galettes et autres chaussons, bref, de quoi bien s'occuper!
Bon, ce qui m'a un peu déroutée ( j'ai rarement assisté à un cours de cuisine! ), c'est qu'on faisait en même temps plusieurs préparations pour différents plats. J'étais donc un peu perdue pour savoir quelle préparation allait correspondre à quel plat.
Mais bon, dans mon cas, ça n'est pas très grave, je venais surtout pour le plaisir de cuisiner quelque chose de nouveau, pas forcément dans l'idée de le reproduire un jour chez moi. Et, bien sûr, pour le plaisir de déguster tout cela à la fin ;-)
L'ambiance était vraiment très sympa entre tous les participants, on s'est bien marrés! Le plus dur a été d'étaler la pâte pour les chaussons très finement, en essayant de reproduire tant bien que mal le geste ancestral de la cuisinière, pas facile!















Mais je trouve qu'on s'en est quand même bien tirés, car la dégustation, à la fin, fut bien bonne!





















A mon grand étonnement, mon plat préféré a été les boulettes de courgettes frites, pleines des saveurs des herbes variées qu'on y avait mises! La purée d'aubergines aussi était très goûteuse.
Après ce bon repas, je n'avais que quelques pas à faire pour rentrer chez moi, bien appréciable!