mercredi 24 août 2016

Irlande, 25 juin, d'Omagh à notre ferry à Dublin, fin des vacances ;,-(





Et voilà, les vacances se terminent :-(

Dernier copieux breakfast « anglo-saxon » avant longtemps




















et on part pour notre ultime trajet en Irlande, en direction de Dublin, sous un fin crachin. 

Pause thé/café dans un original tea-room/snack/épicerie installé dans une ancienne église, où Frère Francis fait sa prière avant de m’aider un peu à manger mes crêpes aux fraises et à la chantilly, commandées par pure gourmandise ( qui est un vilain péché, on le sait ;-) ), alors que le breakfast n’est pas encore digéré ;-)















Ensuite on roule jusqu’à notre ferry, au port de Dublin, où on arrive largement dans les temps, à 13h, pour un départ à 15h30.

Embarquement des motos, installation dans la cabine, où on s’aperçoit, ô luxe, qu’on a une télé, qu’on n’avait pas à l’aller, on va pouvoir encore regarder quelques matches de l’Euro 2016 ;-)


Arrivée le lendemain matin à Cherbourg à 11h30, et nos routes se séparent pour rentrer chacun chez soi…
Vivement les prochaines vacances ! On évoque déjà la Croatie, pour l’année prochaine…:-)

Irlande, 24 juin, de Greenscastle à Omagh ( Irlande du Nord )


Copieux breakfast au B&B On The Rocks,



pendant lequel on discute encore moto mais aussi... Brexit avec nos hôtes, car ça vient d'arriver la veille! Ils sont inquiets, car habitant dans le nord du Donegal, juste en face de l'Irlande du Nord qu'on voit très largement depuis leurs larges baies, ils y vont souvent pour des courses, voire pour le dentiste, et donc ils se demandent ce que ça risque de changer pour eux :-(

Les voisines du B&B :-)



Il fait bien gris quand on part et après quelques kilomètres, la pluie arrive et on s'arrête sur le bas-côté pour enfiler nos tenues de pluie. C'est ce moment-là que choisissent les Français rencontrés la veille pour passer avec leur caravane! C'est Francis qui les a vus ( eux ne nous ont pas remarqués ), et le temps de s'habiller et de repartir, même si on les voit au loin devant quelques voitures, on n'arrivera jamais à les rattraper pour un dernier coucou avant qu'ils ne bifurquent vers une autre direction ;-)




















Nous passons en Irlande du Nord et j'offre un thé à Francis au Belfray Country Inn ( je dois retrouver où j'ai mis mes £ivres Sterling! )



 puis on reprend notre route pour entrer dans les Sperrin Mountains ( plutôt des collines, en fait ), réputées jolies.



Hélas, vous n'en verrez pas beaucoup de photos car à partir de là, il se mettra à tomber des cordes :-(




















C'est bien dégoulinants qu'on fait notre pause déjeuner au Foot Hills de Gortin.


A la base, on l'avait repéré comme étant le "meilleur restaurant d'Omagh", et on projetait d'y dîner, puisque c'est dans cette ville qu'on loge ce soir, mais en fait, on s'est rendu compte qu'il se situait très loin de la ville d'Omagh, donc on avait abandonné l'idée!
En passant devant à 13h, on s'est dit qu'on pouvait en profiter pour y déjeuner! Et d'autant plus que ça nous ferait une pause, sous cette pluie torrentielle!
Hélas, il n'y avait que la partie bar ouverte, avec une carte réduite pour le déjeuner, donc ça a été moyen, mais bon, mes lasagnes étaient correctes ( ça ne vous paraît peut-être pas très typique, mais détrompez-vous : en GiBiland, on trouve très souvent des lasagnes dans les pubs! Ils se sont appropriés ce plat italien qu'ils servent généralement...avec des frites ( ! ) et là, en plus, avec du pain à l'ail, bref, le petit truc léger, quoi! ;-) )
Francis n'est pas non plus enthousiasmé par son hamburger, avec lequel il doit même se battre ;-D




















La pluie tombe toujours fort quand on sort, mais un peu plus loin, je me force quand même à ressortir l'APN du top-case pour prendre une famille d'adorables "Highland cattle", une race de vaches écossaises poilues que j'adore :-)








Vue la météo, on ne traîne pas en route et on arrive rapidement à Omagh ( 15h30! ), où Francis me dit qu'il va faire quelques courses dans un hypermarché, pendant que je vais m'installer au B&B The Laurels, à quelques km du centre-ville.







Encore une arrivée en décalé, décidément, on devient des spécialistes ;-)
La chambre twin en-suite, bien vaste, coûte 60£, soit environ 75€, on voit qu'on est revenus en "GiBiland", les B&B sont plus chers! ( c'est le plus petit prix qu'on ait trouvé dans le coin ) et même si elle est sympa, elle ne vaut pas du tout la précédente de Greencastle.




Francis arrive et s'installe et après s'être fait un thé, on comate quelques heures avant de retourner en ville






















 pour dîner chez Grants.



La déco est sympa,



il y a beaucoup de monde, au point que la serveuse nous suggère de boire un coup au bar en attendant qu'une table se libère, et on ne se fait pas prier, hop, du cidre, comme toujours!
On nous installe à une table au bout d'une demie-heure et je prendrai du porc confit et croustillant en entrée ( si, si, c'était dans les "starters"! ) et un magret de canard ( en fait, un demi! ) en plat.



On aura la bonne surprise, au moment de l'addition, de constater que les cidres ne nous ont pas été facturés. Pour une fois on ne réclamera pas pour les payer, supposant qu'ils ont été offerts pour compenser l'attente ( mais on ne le saura jamais! ).