vendredi 26 juin 2015

Slovénie à moto, 8 juin, de Kranjska Gora à Polje ( Bohinj ) via les gorges de Vintgar et le lac de Bled





Slovénie, 8 juin, de Kranjska Gora à Bohinj via les gorges de Vintgar et le lac de Bled

Petit-déjeuner avec des produits un peu trop industriels pour être qualifié de bon, mais par contre, bonnes crêpes maison faite par notre hôtesse :-)




Encore une belle journée ensoleillée et chaude ( trop, de mon point de vue ! ) qui s’annonce, et dès le départ, on a de superbes paysages de montagnes sous les yeux, dont le fameux Triglav, plus haut sommet de Slovénie ( 2864 m ), et qui donne son nom au seul Parc National du pays.



Je retrouve dans un champ deux « klapotec » ( ? J’ai mémorisé ce nom à l’époque mais je ne le garantis pas à 100% ) que j’avais découvert dans la région de Ljutomer ( au milieu des vignobles ) il y a une douzaine d’années. Il s’agit d’une sorte de moulin à vent miniature qui actionne une planchette en bois qui tape contre une autre, produisant un bruit de crécelle qui effrait les oiseaux. En bref, un épouvantail sonore ;-)






Après recherche, Francis me signale que j'ai presque bon :  il s'agit en fait de klopotec:

La région est splendide, mais attention, les routes sont mauvaises pour les motos, risque de chute ! Nous verrons ce genre de panneaux plusieurs fois… ( « section dangereuse ! » )



Mais en fait, il s'agit juste de quelques nids de poule et autres réparations partielles sur la route, rien de bien méchant!



Nous arrivons aux gorges de Vintgar où nous garons les motos à 10h15. ( entrée : 4€ )


 J’arrive tant bien que mal à caser mon blouson et mes bottes de moto dans mes diverses valises, ce qui me permet d’attaquer les gorges en T-shirt et mocassins, bien agréable par cette chaleur !


Et surtout que nous prenons largement notre temps pour parcourir le sentier bien aménagé ( souvent des passerelles en bois accrochées au-dessus de l’eau ) qui longe la rivière, passe au-dessus par de jolis ponts… Nous nous émerveillons du site en général et de la couleur de l’eau en particulier : elle est d’un bleu-vert remarquable, sans parler de sa limpidité ! En fait, la quasi-totalité des rivières que nous verrons en Slovénie ont une eau très transparente et souvent bleu-vert, un régal pour les yeux !
Je vous laisse juger : ( photos brutes, sans aucune retouche ;-) )




















































































































L’eau est tellement claire qu’on voit parfaitement les truites qui se baladent…et même leur ombre sur le fond sablonneux !








Au bout du site, une jolie cascade, hélas dans l’ombre, pas idéal pour les photos, mais très belle à contempler…









Retour par le même chemin.



















Pour info, en prenant très largement mon temps ( j’ai bien mal à mon pied malgré les mocassins :-( et je fais beaucoup de photos ;-) ), j'ai passé 2h45 dans ces gorges. Beaucoup de gens les « font » bien sûr en nettement moins de temps…( je crois que le temps moyen vu sur certains sites parlent d'1h30 ).
Francis a fait "mieux" : comme il était loin derrière moi, après les habituels échanges de sms, quand je suis revenue à l'entrée, je me suis installée au petit bar accolé au guichet et j'ai commencé à écrire quelques cartes postales devant un "macchiato" en l'attendant.
Ah, j'oubliais, pour ceux qui voudraient aller aux gorges et qui aiment envoyer des cartes postales : la buvette tout au bout du chemin ( près de la grande cascade ) vend des timbres "série spéciale" avec des photos des gorges dessus...
Certains de mes lecteurs ont sans doute reçu un de ces timbres sur leur carte postale ;-)
Quand Francis a fini son circuit ( un peu plus de 3h pour lui! ) on reprend les motos et on se dirige vers Bled toute proche.



En arrivant à l'entrée de la ville, je vois sur mon GPS la représentation du lac, donc je tourne pour aller me garer au bord du lac. In extremis en passant devant, je vois un parking motos que je signale à Francis via l'intercom pour qu'il s'y gare, mais comme je l'ai dépassé, et qu'il y a plein de place à côté, je me gare sous des arbres, à l'ombre, toujours bienvenue par cette chaleur.
Après une séance-photos insatisfaisante à mon goût à cause de l'exposition du soleil pas idéale, et une glace prise par Francis, on retourne aux motos. 
 
 



















































Et là, surprise, après à peine plus de 24h en Slovénie je récolte ma première amende pour stationnement interdit.



A priori, un policier a jugé que ma moto gênait…je ne sais pas…peut-être les cygnes ? :-/

Jugez vous-même :



















Bref, le PV de 100€ ( tarif abusif, je trouve ! Même si c'est ramené à 50€ si on paie dans les 8 jours! ) restera une simple anecdote : hors de question que je le paie ! Je ne gênais personne là où j’étais garée !





































On repart par le nord du lac, car notre road-book du lendemain prévoit de passer par le sud, comme ça on aura fait le tour du lac de Bled autant que possible !
Cette fois, le soleil est positionné comme il faut, et comme on est en hauteur, on a de belles vues, notamment sur la fameuse église sur son île, quasi emblème de la Slovénie tant elle est photogénique :-)



Dommage que sous certains angles, elle soit gâchée à l’arrière-plan par une espèce de belvédère rectangulaire en béton posé sur des piliers, bâtiment qui, j’espère, a fait scandale lors de sa construction tant il est laid ! Le grand bâtiment à gauche plus au bord de l’eau n’est guère mieux…




Heureusement, comme nous faisons le tour du lac, nous avons d’autres points de vue, et je ne me prive pas niveau photos ;-)

































Nous redescendons au niveau d’une plage d’où, cette fois, nous voyons le château de Bled sur son piton rocheux. Dommage qu’il y ait des travaux et qu’une grue casse un peu l’esthétique…



 Il fait toujours très chaud, il y a beaucoup de baigneurs et je me sens un peu extra-terrestre avec tout mon équipement motard face aux maillots de bain ;-D





Mais je n’arrête pas de me « consoler » en me disant que ça serait pire si j’étais venue avec mon blouson moto normal. Le pauvre Francis a bien chaud à chaque arrêt avec sa veste de cuir :-/

































Juste avant de quitter le lac pour bifurquer en direction de Bohinj, je vois du coin de l’œil un fléchage pour le Café Belvédère qui a l’air assez classe, à juger par son allée privée. Je propose à Francis de lui offrir un café et il accepte :-)
Avant même de me garer au parking, en haut, je comprends de quoi il s’agit : c’est en fait la verrue bétonnée qui gâchait l’arrière-plan de l’église Sainte Marie de l’Assomption :-D



















Tant pis, on y est, on y va, et puis comme ça au moins on aura une dernière belle vue sur le lac de Bled avant de continuer notre route !


Et en effet, ce café est très réputé pour sa vue :


L’intérieur est rempli de grandes fresques datant de toute évidence de l’ère communiste, photo de Tito visitant l'endroit comprise ;-)




























Notre café avec vue, sur la terrasse, est sympa…bien qu’un peu gâché par le fait que les grandes rambardes en béton cachent la vue quand on est assis, il faut se lever pour contempler le lac, l’église et l’île, vraiment dommage ! Ca serait nettement plus agréable si c’était remplacé par du verre !



On repart donc en direction de Bohinj et les paysages deviennent agréablement campagno-montagnards ( et ça sent bon les foins :-) ), toujours sous un soleil de plomb. Nous voyons de belles granges typiques, avec leur flancs faits de poutres de bois espacées pour mettre le foin à sécher.











Comme nous avions repéré quelques hôtels/fermes-auberges dans le coin, nous allons les voir et nous décidons pour la gostisce-pizzeria Pr'Kosnik à Polje, un peu avant le lac de Bohinj.




 Vous noterez le rideau tombé, posé sur le radiateur,à gauche ;-) ( voir plus bas )




Nous sommes déçus par la chambre quelconque pour son prix ( 60€ avec les pdj* ) mais nous n'avons pas envie de repartir, ça ira pour cette nuit, on trouvera sans doute de plus jolis logements plus tard...
Et puis on espère que le restaurant sera plus à la hauteur de nos espérances.
Euh, ben en fait non :-( Une des rares adresses que nous ne recommanderons pas lors de ces vacances en Slovénie!
En plus, quand j'ai voulu ouvrir les rideaux pour aller sur le balcon, celui de gauche, qui n'avait pas de blocage au bout de la tringle ( !!? ) s'est défait et est tombé par terre! Et la tringle était installée si haut que même montée sur la chaise, je n'arrivais pas à l'atteindre pour remettre le rideau en place :-( C'est donc Francis :-)* qui m'a rendu ce service!

*Petit détail : en Slovénie, la majorité des logements que nous avons pris faisaient payer la taxe de séjour en plus, certains, plus rarement, l'avaient incluse dans le prix global. Pour cette gostisce, la taxe était d'1,27€ par personne par nuit, en plus des 60€.