vendredi 31 octobre 2014

La Zouzoute en Chine, vendredi 17 octobre, Pékin et la Grande Muraille de Chine ( Mutianyu )

Vendredi 17 octobre.

Pour info pour les prix à venir, le taux du Yuan que j'ai eu était de 0,137€. 

Contrairement aux autres repas, je me suis assez souvent régalée lors des petits-déjeuners en Chine, car ça ne me gêne pas du tout ( au contraire! ) de manger "salé", et il y a du choix entre les soupes, les nouilles et autres beignets fourrés à la viande, sans compter les omelettes faites à la demande avec la garniture de son choix :-)




Quelques vues de la moderne Pékin en partant vers la Grande Muraille :















A l'arrière-plan à gauche,

 et à l'arrière-plan à droite, ci-dessous, ce bâtiment "troué" est surnommé par les pékinois "la culotte chinoise", en référence à la culotte fendue typique qu'on met aux bébés, auxquels on ne met pas de couche : ils font leurs besoins par cette ouverture, directement! Et les chinois trouvent que ce bâtiment ressemble à cette culotte fendue!

Sur ce site, ils l'appellent "la grande culotte", je trouve ça moins imagé!

http://toutsurlachine.com/les-batiments-aux-formes-les-plus-insolites-de-chine/



 J'ai donc guetté pour voir des bébés en culotte fendue et j'en ai vu un le lendemain, à la gare de Pékin, où la dame a eu la gentillesse de bien m'exposer les fesses du bébé pour ma photo ;-) :



 Pour la remercier, j'ai offert un bavoir au bébé.
J'emporte toujours plein de petits jouets et d'échantillons de parfums avec moi, à distribuer aux gens avec qui je sympathise l'espace d'un moment, mais d'habitude, je les distribue plutôt dans la campagne profonde, où ils ont peu de choses. Mais elle a eu l'air de bien apprécier, puisqu'elle l'a immédiatement déballé et le lui a enfilé!



Pont-canal, sur la route vers Mutianyu















et nous arrivons sur la portion de la Grande Muraille ( inscrite au Patrimoine Mondial de l'Unesco ) appelée Mutianyu.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Mutianyu

http://www.azurever.com/chine/magazine/pekin/beijing-grande-muraille-de-chine-a-mutianyu.php3

Je suis bien contente qu'on soit là plutôt qu'à la plus célèbre portion, à "Badaling", car c'est là que j'ai vu la Grande Muraille pour la première fois il y a quelques années, donc ça change un peu! Et je suis doublement contente en arrivant en haut, car l'aménagement ( qui date de 1983 ) est nettement plus étudié pour les pauvres touristes pas forcément sportifs, comme moi. A Badaling, les marches sont très hautes, et inégales, et c'est crevant de s'y hisser!
Là, après une montée en télésiège ( 50 Yuans ), c'est "fingers in the nose"!






Je vous laisse juges :



























































Après un bon moment à arpenter une partie des 3 kilomètres aménagés, pour redescendre, je prends l'option luge d'été ( 50 Yuans ), où je m'amuse bien à part qu'un gars devant moi se traîne un peu et coupe mon élan ;-)

Vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=SSN4vz4bo6w






En plus, les photos et films étant interdits ( par sécurité pour se concentrer sur sa conduite et avoir ses deux mains dispo pour tenir le manche à balai! ), et comme il y a un garde-chiourme tous les 100m, ça n'est pas facile de filmer ou photographier discrètement ;-)
Après une bagarre avec un chinois des temps anciens ;-)))


























et un thé hyper cher ( 4,80€!! ) mais servi dans un beau mug-théière ;-),



on repart et on va manger l'habituel repas quelconque, mais dans un resto-serres assez sympa.






















Après, on va visiter une fabrique de "cloisonnés" :

http://www.voyages-chine.com/guide-voyage-Chine/culture-chinoise/emaux-cloisonnes-chine.html


http://fr.wikipedia.org/wiki/Cloisonn%C3%A9






































Je suis assez anti-visites de fabriques de quoi que ce soit, d'une part parce que j'en ai assez vu comme ça lors de mes précédents voyages ( pas seulement en Chine! ) mais surtout à cause de la boutique par laquelle on passe immanquablement à la fin,



 et où une bonne partie des gens achètent des choses, ce qui ME fait perdre du temps sur le voyage lui-même ;-))
Je préférerais payer un droit d'entrée pour visiter la fabrique ( des fois intéressante, comme cette fois-là ), mais échapper ensuite à la boutique! 
Mais bon, ça fait partie des inconvénients des voyages organisés ( et de la rémunération des guides qui nous y emmènent, on n'est pas dupes! ), et quand je le peux, je les évite en faisant autre chose pendant ce temps-là.
Là, il s'avère que c'est en rase campagne, donc après la visite à proprement parler, je m'ennuie dans un fauteuil en attendant que les autres aient fait leurs achats...

Retour à Pékin où, après une assez longue file d'attente pour y rentrer ( avec service d'ordre musclé, qu'Isabelle engueule copieusement, apparemment il ne laisse pas passer les gens assez vite à son goût!! ;-D Il faut dire que sur tous les grands sites ( comme par exemple la veille pour arriver sur la place Tian an men), il faut faire passer les sacs par un contrôle aux rayons X, et les briquets sont interdits! ),







nous visitons le grand Parc Olympique où se sont déroulés les J.O. d'été de 2008. Le site est énorme, tout en longueur, et je commence à avoir mal aux pieds, mais j'aime beaucoup le Nid d'Oiseau,

http://fr.wikipedia.org/wiki/Stade_national_de_P%C3%A9kin


















































et nous voyons, tout au fond, une araignée géante ( nous n'irons pas jusqu'au bout de l'esplanade, immense ).



 J'entends la guide parler d'une société française basée à Nantes qui l'a fabriquée pour la Chine : oui, il s'agit bien d'une réalisation des Machines de l'Île, et ça ne m'étonne pas, quand on connait l'Eléphant : c'est bien dans le même style :

http://www.lesmachines-nantes.fr/fr/les-machines-de-l-ile/le-grand-elephant

http://www.20minutes.fr/nantes/1463767-20141019-nantes-cheval-dragon-araignee-geante-mecaniques-acclames-pekin 

http://www.france-chine50.com/fr/la-legende-long-ma-le-cheval-dragon

A priori, la presse a plus parlé du dragon-cheval que de l'araignée que j'ai vue!





Nous allons ensuite manger dans un restaurant de canard laqué réputé, Quanjude:



http://blog.celine-en-chine.com/voyage/pekin-2005/canard-laque-quanjude/449

J'avais de mauvais souvenirs d'un canard laqué mangé à Pékin, car il avait été massacré au niveau de la découpe ( en gros, coupé grossièrement et violemment avec un énorme couteau, sans respect de l'anatomie de l'animal, comme on couperait des bûches à la hache!! ) et donc il y avait plein de petits os brisés dans le plat, beurk!
Heureusement, là, nous avons eu droit à la découpe devant nous, sur desserte, par un cuisinier qui l'a faite dans les règles de l'art :-)






















 vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=XrERt_JSa3E


Quoi qu'il en soit, même si les morceaux nobles comme le magret tranché étaient plutôt bons ( j'ai essayé leur système de les enrouler dans de fines crêpes avec des concombres, mais je les préfère nature ), je ne les échangerais carrément pas contre un bon magret de canard du Sud-Ouest revenu à la poêle, à la peau bien croustillante et à la chair fondante et rosée! Il était trop cuit pour moi!
En tous cas, c'était quand même infiniment meilleur que les repas habituels avec 36 plats en sauce ;-) 
Comme, à l'unanimité moins une voix ( devinez laquelle ;-) ), les personnes de mon groupe ont signé ( en extra, pour 120 Yuans, de mémoire ) pour une balade de Pékin by night, la guide, avec mon approbation, m'a mise dans un taxi ( qu'elle a payé d'avance )




pour me ramener à l'hôtel, où j'ai pu profiter un peu de ma solitude pour écrire quelques mails et envoyer quelque photos ( ah, oui, pour info, on a eu du wifi gratuit, plus ou moins capricieux, dans tous les hôtels du séjour, sauf celui de Shanghai, à la fin, où il était payant et cher! )